Attaques de Lobognon et de Méïté Sindou contre la Cei : Soro est-il vraiment étranger ?

Publié le par sethkokohongrie

MeiteL.jpgGuillaume Soro est-il vraiment étranger à ce désordre, apparemment intelligent et bien organisé, que l`on observe autour de lui ? Peut-on croire que le Premier ministre est si démocrate qu`il laisse toute latitude à ses collaborateurs les plus proches de se prononcer n`importe comment, n`importe où et à tout moment sur tous les sujets de la vie socio-politique ? Le chef de la Primature a-t-il une emprise sur ses collaborateurs ?

Ils ont été nombreux les Ivoiriens qui nous ont joint par téléphone pour poser et retourner dans tous les sens ces questions fort pertinentes. Pertinentes pour la bonne et simple raison que cette agitation incontrôlée, cette transe collective de l`entourage du Premier ministre n`est pas nouvelle. Le modus opérandi est le même. Soro tient un discours, adopte une ligne univoque d`action pendant que ses collaborateurs les plus proches rament en sens inverse, font sonner le tocsin contre les "indésirables" de l`ex-rébellion. Pourquoi sont-ils si véhéments lorsqu`on parle d`élection ? La Côte d`Ivoire devrait-elle demeurer dans cette crise qui la tue chaque jour un peu plus ?
Doit-on prêter une oreille attentive à tous ceux qui estiment que les partisans de Soro ne sont pas pressés de sortir de la crise parce que désireux de conserver les avantages que leur offre le pouvoir ?

Sur ce point, ils rejoignent ceux de Gbagbo qui ne boudent aucune occasion pour retarder le processus ?

Si les collaborateurs de Soro avaient un milligramme de courage et d`objectivité, ils auraient pris franchement position lorsque le pauvre Beugré Mambé se débattait seul devant la toute puissante machine médiatique du régime Gbagbo pour expliquer que 429.000 pétitionnaires n`avaient pas été irrégulièrement inscrits sur la liste électorale. Même le Premier ministre n`a pas eu le courage de se prononcer clairement sur la culpabilité ou non de l`ex-président de la Cei. Et pendant ce temps, que faisait Nord-Sud quotidien de Méité Sindou, par ailleurs porte-parole du Premier ministre ? Chaque jour, des pages de haine étaient écrites pour écraser, enfoncer Mambé. Peut-on soutenir que le chef du gouvernement ne voyait et n`entendait rien ? Curieux tout ça. Hier, un juge, celui de Divo, le département dont est originaire Alain Lobognon a radié 1300 personnes en moins d`une heure. Quand on veut aller aux élections, quand on se proclame dépositaire de l`Apo, c`est ce genre de comportement qu`il faut attaquer et condamner. Aujourd`hui, l`argent a beaucoup transformé et transfiguré des gens qu`on croyait connaître hier. Ils sont devenus suffisants, arrogants et plus méchants que ceux qu`ils combattaient hier. On ne construit pas un pays avec ce genre de sentiment. Pour diriger un pays, il faut avoir de l`amour pour son prochain, être compatissant, humble, généreux et tolérant.

AKWABA SAINT CLAIR

Source: Le Nouveau Réveil

Une vidéo de Seth Koko pour votre réflexion du jour

Inscrivez-vous dans la newsletter et Soyez le premier à visualiser nos prochaines vidéos.

Publié dans Vue dans la presse

Commenter cet article