Au cœur du Mondial : L`Afrique face à plusieurs défis

Publié le par sethkokohongrie

Elephants.jpgL`Afrique rêvait de son Mondial. Et dans un peu moins de 25 jours, le rêve de tout un continent deviendra réalité car le continent noir abritera, pour la première fois de son histoire, la Coupe du monde de football. L`Afrique du Sud, le pays de Nelson Mandela, offrira donc à cette Afrique son Mondial. De Johannesburg à Pretoria en passant par Rothenburg, toute l`Afrique du Sud a déjà fait sa toilette pour abriter l`évènement le plus prestigieux du football mondial. L`organisation de ce grand événement footballistique en Afrique du Sud présente sans nul doute plusieurs défis pour le continent noir. Il s`agit dans un premier temps de tester la capacité du continent noir à gérer un tel évènement. Souvent présentée au monde comme le continent de la violence, de la famine, et des conflits, l`Afrique saura-t-elle offrir au monde entier un mondial digne des grands évènements sans incidents et autres entraves majeures ? Cette interrogation trouvera sans doute sa réponse au soir du 11 juillet, date de la finale de cette coupe du Monde.
Mais déjà, l`on peut se réjouir avec le président de Fifa, Sepp Blatter, président de la Fifa, de voir l`Afrique du Sud, passer avec succès l`examen des infrastructures. Le président de l`instance mondiale du football indiquait à l`occasion de la cérémonie spéciale organisée à Durban, s`était dit très impressionné par la qualité des stades. Le pays de Nelson met en effet une dizaine des stades ultra-modernes pour accueillir les hostilités. Une première victoire qui donne à espérer que le Mondial africain connaîtra la réussite.

Aller le plus loin possible
L`autre défi est sportif. Que vaudront les six équipes africaines à ce rendez-vous ? L`Afrique réussira-t-elle à placer une ou deux équipes en quarts de finale. ? Un véritable défi pour des sélections qui n`ont jamais eu l`occasion de franchir le palier des quarts de finale. Le Cameroun en 1990, le Sénégal en 2002 ont réalisé l`exploit d`atteindre les quarts de finale. Le continent noir offrira-t-il à ses sélections une aventure plus longue (être dans le carré d`as), à défaut du sacre mondial ? Au plan individuel, l`Afrique n`envie plus les autres continents, car elle présente aujourd`hui de dignes ambassadeurs. Samuel Eto`O du Cameroun, Didier Drogba de la Côte d`Ivoire, Obi Mike du Nigeria, Michael Essien du Ghana, sont parmi le gotha des meilleurs joueurs mondiaux. Ces joueurs d`exception auront-ils les ressources nécessaires pour booster leur sélection en avant comme ils le font dans leurs clubs respectifs ? Espérons tout simplement que l`Afrique sorte digne de " son " Mondial pour montrer aux yeux de tous qu`elle a atteint son ère de maturité footballistique.
De Bouaffo
LE NOUVEAU REVEIL

Publié dans Sport

Commenter cet article