Bruxelles double son aide humanitaire à la Côte d`Ivoire

Publié le par sethkokohongrie

parlement-europeen-europe_.jpgBRUXELLES, La Commission européenne a annoncé mardi
avoir doublé son aide humanitaire à la Côte d`Ivoire, de 30 à 60 millions
d`euros, pour faire face notamment aux besoins alimentaires de la population
éprouvée par la crise politique qui a ébranlé le pays.
Cette aide sera consacrée principalement aux besoins du pays en matière de
santé, d`eau, et d`assistance alimentaire, a précisé à l`AFP Raphaël Brigandi,
porte-parole de la commissaire européenne chargée de l`aide humanitaire,
Kristalina Georgieva.
Les premières conclusions des experts de l`UE sur le terrain "ont confirmé
qu`en dépit d`une amélioration progressive de la sécurité, la situation
humanitaire demeure très préoccupante. Des milliers de personnes n`ont
toujours pas accès aux produits et services les plus élémentaires, qu`il
s`agisse de nourriture, d`eau ou de soins de santé", a précisé la Commission
dans un communiqué.
"La Côte d`Ivoire traverse une période très difficile, mais c`est aussi
pour elle une occasion unique d`ouvrir une nouvelle page de son histoire", a
souligné pour sa part Mme Georgieva.
Saisir cette chance "dépend avant tout de ses citoyens, mais aussi, dans
une moindre mesure, de notre capacité à les aider. Nous devons maintenir à la
fois le rythme et l`ampleur de notre assistance", a-t-elle précisé.
Mme Georgieva a appelé à "ne pas oublier non plus le Liberia, où nombre de
réfugiés résident encore".
Indépendamment de l`assistance humanitaire, la Commission européenne avait
débloqué la semaine dernière 180 millions d`euros pour aider à la
reconstruction économique du pays, la réconciliation, la démocratie.
Les combats entre partisans du président sortant Laurent Gbagbo et du
vainqueur de l`élection présidentielle reconnu par la communauté
internationale, Alassane Ouattara, ont provoqué ces derniers mois la fuite de
centaines de milliers d`Ivoiriens, à l`intérieur du pays mais aussi vers la
Guinée et le Liberia.
Malgré l`arrestation le 11 avril de M. Gbagbo, le pays reste encore
durement éprouvé et a du mal à retrouver une vie normale, au terme de plus de
quatre mois d`une crise post-électorale qui a fait près de 900 morts selon
l`ONU

Source: AFP

Une vidéo d'archives de Seth Koko pour votre réflexion du jour

Inscrivez-vous dans la newsletter et Soyez le premier à visualiser nos prochaines vidéos

Publié dans Europe

Commenter cet article