Communiqué du PDCI : Bédié ne sera pas à l’émission “Face aux électeurs” de ce soir

Publié le par sethkokohongrie

lenouveaureveil 28Le Conseil national de la communication audiovisuelle (CNCA) a refusé la diffusion du sixième spot télévisé de campagne du candidat du PDCI-RDA, Henri Konan Bédié. La version que le PDCI-RDA a réalisée a été interdite d`antenne par le CNCA. Ce qui est en question, c`est un passage de 1 minute et 5 secondes extrait d`un discours de l`ancien président Félix Houphouët-Boigny. Le CNCA estime que " l`image du " Père de la Nation " qui est une icône de la Côte d`Ivoire ne peut être utilisée dans la campagne électorale ".
Pour le PDCI, il s`agit d`une censure qui ne repose sur aucun argument de droit. C`est une forfaiture qui relève d`un complot des traîtres. En effet, le PDCI-RDA a été fondé par le président Houphouët-Boigny. Le candidat Bédié, successeur de l`ancien président, et président du PDCI-RDA, ne peut que se référer à celui qui fut à l`origine de sa vocation politique. En conséquence, pour marquer l`opposition radicale du PDCI-RDA à la censure qu`exerce ce pouvoir depuis tant d`années sur les médias, le président Henri Konan Bédié a décidé de ne pas participer à l`émission qui lui était consacrée demain soir, mercredi 27 octobre 2010 à 21 heures sur les antennes de la RTI. Le PDCI-RDA refuse d`apporter la moindre caution à ce pouvoir qui use et abuse de tous les artifices pour priver la nation d`un véritable débat démocratique.
Le CNCA, en refusant d`organiser des débats contradictoires entre les différents candidats à l`élection présidentielle, confisque l`espace public tout en manœuvrant au profit du candidat du FPI et de ses accompagnateurs.
Le parti présidentiel n`a eu de cesse de violer les accords passés à propos des médias depuis Marcoussis. Tous les accords de paix prévoient des mesures pour garantir l`accès de toutes les forces politiques de ce pays aux médias nationaux. Ils n`ont été suivis d`aucun début d`exécution. Le PDCI-RDA a constamment dénoncé les entraves à la liberté d`accès des partis politiques aux médias d`Etat. Le PDCI-RDA a organisé deux marches sur la télévision, la dernière en date étant celle de février 2010 dont le thème était la libération des médias.
La censure actuelle qui frappe le père de la nation est la goutte d`eau qui fait déborder la colère des militants du PDCI-RDA. Trop, c`est trop ! Le PDCI-RDA ne participera pas une minute de plus à cette mascarade d`une télévision d`Etat confisqué par le pouvoir en place. Henri Konan BRDIE, le candidat de la majorité nationale ne se présentera pas sur le plateau de la Première chaîne de la RTI. Le Candidat Henri Konan BEDIE donne rendez-vous au stade Félix Houphouët-Boigny aux Ivoiriens épris de paix et de liberté pour communier avec eux au cours de son meeting de ce mercredi 27 octobre 2010 à 10 H.
Que proclamait donc Houphouët-Boigny dans notre message qui a suscité la crainte des censeurs du régime FPI? Le père de la nation disait ceci : " Le combat des indépendances est dépassé, la lutte pour le pouvoir est vide de sens si ce combat n`a pas le bien être des populations pour finalité. " Ce message a effrayé les partisans de Laurent Gbagbo. On le comprend aisément. Comment se proclamer héritier de Félix Houphouët-Boigny dont on s`est acharné à détruire l`œuvre et l`image? Le régime du FPI aurait-il de la sorte montré son vrai visage, celui d`un régime aux abois, prêt à toutes les manœuvres pour éviter la sanction des urnes et de l`histoire ? Le spot censuré est accessible par internet sur notre site de campagne www.pdci-rda.org.


Fait à Abidjan, le 26 octobre 2010
Le Professeur Alphonse Djédjé MADY
Directeur national de campagne
NB : Le titre et le surtitre sont de la rédaction

Une vidéo de Seth Koko pour votre réflexion du jour

Inscrivez-vous dans la newsletter et Soyez le premier à visualiser nos prochaines vidéos.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article