Communique N°I/CSI/2011 Des FDS volontaires pour la republique:LE MANIPULATEUR MENTEUR EN OEUVRE: Alain Toussaint

Publié le par sethkokohongrie

FNCI

Depuis la confiscation du pouvoir par GBAGBO et son clan, une folie meurtrière s'est emparée de tout le pays. Il ne se passe plus un jour où les éléments tribaux, claniques, ethniques des FDS accompagnés par les nombreux mercenaires Libériens, Angolais et les miliciens mal formés, mal entrainés recrutés pour la plupart parmi les élèves et étudiants de la FESCI commettent de nombreux sévices, tuent de nombreux civils (notamment des femmes et des enfants) en employant de l'armement de guerre sur des populations aux mains nues.Ces miliciens de la FESCI étant sous le commandement et aux ordres du Commandant KACOU BROU dit Maréchal KB de la Police Maritime.

Les FDS volontaires pour la République, organisation qui regroupe tous les frères d'armes de tous les corps d'armées qui ont compris le rôle hautement républicain des FDS dans une nation, se sont organisés pour porter secours et assistance aux populations en danger, en tout lieu et à tout moment notamment dans les communes d'ABOBO, d'ADJAME, de YOPOUGON, de KOUMASSI, d'ATTECOUBE, d'ANYAMA et de TREICHVILLE mais aussi à l'intérieur du pays .

Mais les FDS volontaires pour la République s'organisent actuellement au mieux pour mettre fin, de manière définitive et durable aux souffrances de nos compatriotes dont le seul tort est d'avoir massivement voté le Docteur Alassane Ouattara.

C'est pour cela que les FDS volontaires pour la République ont fait comprendre à leurs frères d'armes de tous les corps d'armées l'impérieuse nécessité de faire partir GBAGBO par tous les moyens, mort ou vif..
Ils sont de plus en plus très nombreux qui adhèrent désormais à cette idée qui remettra notre armée sur les rails et essayera de rétablir la confiance rompue avec le peuple.
Des efforts sont faits pour rallier le plus grand nombre de nos frères à cette ouvre de salut public car le peuple continue de souffrir, les tueries massives continues, les destructions des résidences des leaders du RHDP continuent y compris les coupures d'eau et d'électricité ..

C'est en ces instants précis, que des déclarations tapageuses attribuées au Sergent Chef IB ont commencé à pleuvoir sur Abidjan pour revendiquer la soit disant paternité de ce noble combat et cela par l'intermédiaire de ces soi disant porte paroles que sont les sieurs DRIGONE FAYA et un Capitaine AKA qui aurait signé le dernier communiqué à ABOBO PK18..

Devant les nombreuses souffrances de notre peuple, les FDS volontaires pour la République tiennent à faire les mises au point et en garde suivantes :
1/-En tant que FDS qui se disent volontaires pour la République, nous sommes dans la République et reconnaissons donc l'élection du Président ALASSANE OUATTARA (car ayant participé aux opérations de sécurisation du scrutin présidentiel au sein du CCI avec les frères d'armes des FAFN) avec toutes les institutions qu'il incarne et dont il est le garant.

2/-De plus, le Chef de l'Etat, Chef suprême des armés a nommé un Ministre de la défense en la personne du Premier Ministre SORO GUILLAUME dont nous dépendant et qui demeure notre chef hiérarchique.Elles sont donc en phase avec lui et poursuivent la révolution qu'il a lancé et qui consiste à faire partir GBAGBO par tous les moyens..
3/-Le sieur DRIGONE FAYA qui a signé le premier communiqué au nom du Sergent Chef IB a été localisé dans une capitale Européenne et n'est donc pas à Abidjan encore moins à ABOBO.

4/-Au niveau de tous les éléments présents (tout corps confondu) sur le périmètre d'ABOBO il n'existe pas de Capitaine AKA encore moins de Sergent Chef IB.

5/-Nos investigations ont montré, preuve à l'appui, que ces différents communiqués faits ces derniers temps, proviennent en fait de la cellule de communication de la LMP de GBAGBO.Le premier responsable de cette sale besogne n'est autre que le sieur ALLAIN TOUSSAINT conseiller en communication de GBAGBO qui est rentré en liaison avec le sieur DRIGONE en EUROPE monnayant quelques billets de banques. Nos frères d'armes de la Police qui s'occupent de la cyber criminalité nous ont fortement aidés dans ce domaine et sur cette enquête.
Les FDS volontaires pour la République s'étonnent qu'à un moment crucial de l'histoire de notre pays où le nombre de morts et de destructions de biens matériels ne se comptent plus, qu'il existe encore une race d'ivoiriens opportunistes à souhait qui ne prospèrent que sur le malheur des autres.
Elles mettent en garde les sieurs DRIGONE FAYA, ALAIN TOUSSAINT et le Sergent Chef IB dans leur volonté macabre, en relation avec GBAGBO et son clan, de vouloir faire perdurer les souffrances des Ivoiriens..
Le noble combat mené par les FDS volontaires pour la République (FDS et FAFN) ne saurait et ne peut pas être mis au même niveau des rivalités SORO-IB dans le cadre des Forces nouvelles.

Les FDS volontaires pour la République demande aux braves populations de prendre courage car cette situation inacceptable touche à sa fin..Leurs souffrances ne pouvant plus excéder encore plus d'une semaine.

Les FDS volontaires pour la République lance un dernier appel à la poignée de nos frères d'armes qui s'accrochent encore à GBAGBO à se ressaisir car cette situation est irréversible..

Elles se disent pratiquement et totalement prêtent pour mettre fin aux souffrances de nos populations en faisant partir GBAGBO maintenant.
Ceux qui ne sont pas avec nous sont donc contre nous et seront traités en ennemis.


Fait à Abidjan le 04 Mars 2011

A l'issue de la séance de travail du Commandement Supérieur Intégré(CSI) des FDS volontaire pour la République

Le CAPITAINE DADIE

   Source : KOACI

Commenter cet article