Créée pour contrer le RHDP : Forces et faiblesses de l’UHD

Publié le par sethkokohongrie

fologo-2.jpgLe rassemblement dit des vrais Houphouétistes qui a eu lieu le vendredi dernier à la Fondation Félix Houphouët-Boigny pour la recherche de la paix de Yamoussoukro a débouché sur la création d’une structure sensée apporter la réplique au RHDP. C’est un grand défi auquel veut s’attaquer l’Union des houphouétistes pour le dialogue (UHD), eu égard à la force que constituent ensemble le PDCI, le RDR, le MFA et l’UDPCI. Mais l’on pourrait se demander si la nouvelle structure a les moyens de ses ambitions. Pour tenter de répondre à cette interrogation, nous allons présenter quelques forces et faiblesses de l’UHD.

Forces

Le premier atout sur lequel pourront compter les «vrais» Houphouétistes, c’est la connaissance parfaite que ses responsables et sympathisants ont de la philosophie d’Houphouët. De façon directe ou indirecte, Laurent Dona Fologo, Coulibaly Issa Malick, N’Dri Koffi Apollinaire, le doyen Gaoussou Traoré et Roger Ouégnin ont côtoyé feu le président Félix Houphouët-Boigny. L’UHD est donc assise sur une base idéologique solide à même de lui éviter les dérapages reprochés aujourd’hui au RHDP. A cet avantage s’ajoute la grande mobilisation que l’on a notée vendredi dernier à la Fondation. Selon des sources policières, en effet, le président du comité d’organisation, Anoi Castro et son équipe ont mobilisé plus de 10 000 «vrais» Houphouétistes. Il est peut-être prématuré de parler de capacité de mobilisation de l’UHD, mais il faut reconnaître que le monde qui s’est retrouvé à Yamoussoukro augure de bonnes perspectives pour une structure qui veut rivaliser avec le regroupement des principaux partis d’opposition.

Faiblesses

A regarder de près les personnes qui composent la direction de l’UHD, on pourrait penser à un CNRD bis. Ce qui donnerait l’impression du déjà vu. En outre, Fologo et Malick, les deux premières personnalités de l’UHD, sont parmi les hommes politiques les plus occupées de ce pays. Depuis sa nomination comme directeur national de campagne de Gbagbo, Malick Coulibaly parraine au moins une activité par jour. En très peu de temps d’exercice, il a pratiquement déjà fait le tour de la Côte d’Ivoire. Que dire de Fologo ! Pourront-ils consacrer du temps à l’UHD? Question.
L’attractivité politique moyenne du projet politique de l’UHD pourrait être une autre source d’inquiétude. En effet, si on s’en tient à la déclaration lue par Bertin Ganin, président du comité scientifique de la rencontre de Yamoussoukro, l’UHD s’emploiera essentiellement à promouvoir et soutenir les valeurs de l’Houphouétisme vrai et elle répondra permanemment à l’usurpation du nom du père fondateur par le RHDP. En somme, l’essentiel du projet tourne autour de la philosophie politique d’Houphouët. Mais l’houphouétisme fait-il encore recette en 2010? Les jeunes dont une grande partie n’a pas vraiment connu l’époque du père fondateur seront-ils « possédés" par un tel idéal, fut-il noble? A la limite, les jeunes que KKB et ses amis fanatisent pour poser des actes de violence, s’en foutent éperdument de ce que le rassemblement pour lequel ils agissent se réclame d’Houphouët ou pas. C’est plutôt autour des thèmes d’intérêt national, liées à la sortie de crise (emplois, désarmement, élections, école, etc.) que ces jeunes sont conditionnés à agir pour le compte de ce rassemblement hétéroclite et désuet (les qualificatifs sont de Bertin Ganin). Il y a donc quelque chose à revoir. Sinon, on a l’impression que le RHDP gardera la masse et l’UHD une certaine élite avec laquelle il ne sera pas facile de gagner la bataille qu’elle vient d’engager.

F.Y.K : Par Le Quotidien 

 

LIENS PROMOTIONNELS

Publié dans News Abidjan

Commenter cet article