CRISE CI: Abobo: Une nuit trouble pour les populations de Dokui

Publié le par sethkokohongrie

La nuit d'hier à aujourd'hui a té trouble pour les habitants de Dokui. Des familles affirment n'avoir pas fermé les yeux à cause des crépitements des armes des Forces de défense et de sécurité.

Les premiers de kalash ont été entendus selon les habitants aux environs de 22h 15. Ils ont été suivis quelques minutes plus tard de grosses détonations d'armes lourdes, qui ne cesseront qu'à partir de 5 h du matin. Ces tirs répétés seraient le fait des Forces de défense et de sécurité (Fds), loyales à Laurent Gbagbo, en faction depuis près d'une dizaine de jours dans le périmètre de la pharmacie Azur.

C'est dans cette ambiance particulière que les habitants de Dokui ont passé cette nuit. Une nuit très agitée, selon des témoins qui reconnaissent n'avoir pas fermé les yeux du tout. Nous sommes restés éveillés toute la nuit à cause du crépitement incessant des armes légères et lourdes.Nous ne savions même pas où aller," a insisté Fatou, une habitante de Dokui encore sous le choc. Elles sont nombreuses , les populations qui tout comme cette dame ont vécu un calvaire dans la nuit d'hier à aujourd'hui.Les plus peureux ont cependant commencé à vider les lieux à la recherche d'un nouveau quartier. C'est d'ailleurs le cas de la famille Beugré qui a décidé d'aller s'installer désormais loins des tirs de canons. "Dès aujourd'hui, j'aménage à la riviera palmeraie, a-t-il insisté. Cette situation était plus ou moins prévisible avec la présence des Fds à la pharmacie Azur et à l'arrêt Dokui." Le temps donnera certainement raison à cette famille. Des indiscrétions affirment que les obus tirés par les Fds auraient causé de nombreux dégâts matériels et fait un mort. Une balle aurait tué une dame couchée chez à Abobo Sagbé. Et pourtant, des habitants de Dojkui affirment par ailleurs que les tirs nourris des Fds n'avaient pas leur raison d'être puisqu'elles n'étaient nullement attaquées par le commando invisible.
   Source: Wassimagnon, Koaci.com Abidjan

Une vidéo de Seth Koko pour votre réflexion du jour

 

 


 

 

 

Inscrivez-vous dans la newsletter et Soyez le premier à visualiser nos prochaines vidéos.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article