Des anciens Fescistes lancent une pétition pour le retrait de la licence de Blé Goudé

Publié le par sethkokohongrie

Meetin.JPGLe congrès des anciens de la Fesci-dignité (Cafes-dignité) veut traduire en justice Blé Goudé, directeur de campagne de Laurent Gbagbo chargé de la jeunesse et président du Cojep. Parce que, selon les responsables du Cafes, il est avéré que Blé Goudé a "fraudé de manière flagrante sur la Licence d`anglais et en toute impunité". Pour le conférencier Dogni Richard (Sg du Cafes), l`acte de Blé Goudé "a mis l`école en danger". Car tout leader d`opinion qu`il est et directeur de campagne d`un candidat, son acte est "une foire à la paresse et à la fraude qui déprime l`image de notre école et de la jeunesse méritante". Pour lui, "l`école est, au total, en mal par la seule faute de Blé Goudé dont l`impunité contribue à légaliser cette pratique". Il a même ajouté que Blé Goudé "n`existe pas intellectuellement. Depuis la 1ère année, ce sont des gens qui composaient en anglais à sa place". D`ailleurs, le Cafes-dignité a lancé à cette occasion, une pétition visant à obtenir 2 millions de signatures contre "la fraude et l`impunité" qui ont caractérisé l`obtention de la Licence de Blé Goudé pour exiger le retrait pur et simple de son diplôme. Après quoi, un conseil d`avocats sera saisi par le Cafes pour, selon le secrétaire général, ester en justice. Blé Achille (secrétaire général adjoint du Cafes), N`Da Alcide (Professeur d`histoire-géographie), Mme Coulibaly Fanta (parent d`élève) ont fustigé la médiocrité qui gangrène aujourd`hui la société ivoirienne. N`Da Alcide, parlant du cas de Blé Goudé, a ajouté : "Un individu qui n`a pas le savoir, le savoir-faire et le savoir-être ne peut être un modèle". Koffi Consty, vice-président de la coalition pour le changement (Cpc) a apporté le soutien de sa structure à cette opération pour son plein succès.

François Konan


Publié dans News Abidjan

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article