Habitat / Logements sociaux pour les pauvres : Il est désormais possible d’acquérir des maisons à 8 millions de FCFA

Publié le par sethkokohongrie

carteci 1La politique de l’habitat du Président de la République, Alassane Ouattara, est en marche. Mme Nialé Kaba, en charge du ministère de la Promotion du Logement, promet à cet effet, aux Ivoiriens, des maisons modernes répondant aux normes de développement durable, à hauteur de huit (8) millions de FCFA.

Comment parvenir à régler le déficit de 400 mille logements et aider l’Ivoirien moyen à acquérir des maisons sociales ? Telle est la mission que s’est assignée Mme Nialé Kaba, du ministère de la Promotion du Logement en Côte d’Ivoire. Depuis sa nomination, elle a pris attache avec des partenaires aguerris, pour construire des logements sociaux, en vue de les mettre à la disposition de la population. Afin de réaliser l’ambition du Président Alassane Ouattara, consistant à mettre fin aux spéculations et surtout au désordre créé par certaines sociétés immobilières. Qui n’ont pas joué franc jeu. «Nous envisageons répondre à la crise du logement en Côte d’Ivoire, caractérisée par un déficit estimé à plus de 400 000 logements, avec pour conséquences la flambée des coûts d’acquisition et ceux des loyers, accélérant la paupérisation des populations», a déclaré une source proche de la ministre. Précisant que la nomination de Mme Kaba Nialé répond à un souci de mettre en place les mécanismes appropriés pour la construction en masse de logements sociaux et économiques. «Nous entendons réaliser plus de 3000 hectares de terrain dans le district d’Abidjan, et plus d’une centaine dans celui de Yamoussoukro», précise la même source. Ajoutant qu’un cadre de coopération avec les opérateurs privés a été élaboré afin de réfléchir sur le mécanisme pouvant permettre de construire des logements sociaux. C’est dans ce contexte que la ministre a obtenu l’aval du groupe Lafarge, numéro 1 mondial en matériaux de construction, qui s’est engagé à construire 300 logements économiques. Dont les travaux seront ouverts d’ici à la fin de l’année. Mieux, pour faire respecter les engagements de part et d’autre, l’adoption d’un texte régissant la fixation des cautions et des avances, a été effective afin de mettre fin aux abus. Le texte, selon la ministre, prévoit une baisse des cautions et avances. Au total, l’accent est désormais mis en amont, sur l’acquisition de terrain, et en aval, la construction. L’ouverture de chantier sur la route de Bingerville d’ici la fin de l’année et la livraison de maisons en 2012 font partie du premier acte majeur de la politique du Président Ouattara en termes de logements. Pour l’année 2012, l’on annonce déjà la construction de maisons sociales (autour de 8 millions de FCFA), économiques (autour de 15 millions de FCFA) et des maisons de moyen standing. Les premiers chantiers vont donner lieu à des constructions de milliers de maisons.

Source:L'intelligent d'Abidjan

ACSCI TV

 


 


 


Publié dans Vue dans la presse

Commenter cet article