Des populations fuyant les violences arrivent en masse à Agboville

Publié le par sethkokohongrie

  Des populations fuyant les violences post-électorales dans les communes d'Abobo et Anyama (nord d'Abidjan) sont arrivées jeudi en masse à Agboville, a constaté l'AIP.

Ces populations déplacées sont en majorité originaires du département d'Agboville (population Abbey). Certaines d'entre elles se sont rendues à Agboville à pied, par manque de moyens. "Nous sommes partis de PK 18 à 4H du matin et nous avons marché jusqu'à Agboville pour retrouver nos familles", a indiqué un groupe constitué essentiellement de femmes et d'enfants.

"Nous n'avons personne ici mais on est venu quand même parce qu'à Abobo c'est l'enfer", ont en outre déploré dame Christine Adjoba et ses enfants.

Deux cargos des forces de défense et de sécurité (FDS) auraient été aperçus dans la soirée à Agboville où règne une psychose généralisée d'attaque rebelle.

source :AIP

Commenter cet article