Le processus électoral entre dans une phase cruciale : Soro et ses ministres s`offrent des vacances

Publié le par sethkokohongrie

Cinquantenaire_Bouake.jpgIls sont encore partis en vacances. Les membres du gouvernement Soro II sont presque tous hors des frontières de la Côte d`Ivoire, ils prennent du bon temps en France et dans plusieurs autres capitales occidentales au moment où le processus de sortie de crise est entré dans une phase cruciale, suite à la publication de la date du premier tour de l`élection présidentielle. Un gouvernement qui, avait déclaré le Premier ministre dès sa mise en place, aura pour mission essentielle de s`attaquer aux problèmes de sortie de crise et de conduire la Côte d`Ivoire vers des élections transparentes. Comment comprendre dès lors que trois mois seulement après sa mise en place et juste après la fixation de la date de la présidentielle, ce gouvernement s`offre plusieurs semaines de vacances. Guillaume Soro lui-même séjourne depuis quelques jours en France alors que le processus électoral négocie un virage des plus sensibles, l`adoption de la liste électorale définitive. Une étape clé du processus qui bute malheureusement sur des problèmes majeurs. On parle de radiation massive sur la liste électorale provisoire orchestrée par le camp présidentielle. La cible privilégiée de ces dénonciations calomnieuses, les populations malinkés. L`on avait pensé que, face aux dangers que font courir pareils comportements sur le processus électoral, le gouvernement et les acteurs clefs du processus de sortie de crise allaient essayer de prendre un certain nombre de mesures correctives. Mais apparemment la situation ne semble gêner personne, le Cpc inter-ivoirien annoncé pour cette semaine n`est plus très certain, tout le monde est en vacances. Or les échéances sont proches et les défis à relever nombreux. Le contentieux doit s`achever le 26 août et le 5 septembre un décret doit être pris par le chef de l`Etat pour entériner la liste électorale définitive. Peut-on tenir ces délais quand Gbagbo et Soro semblent privilégier d`autres urgences à un moment aussi décisif ? Les membres du gouvernement avaient-ils réellement besoin de ces vacances, la plupart d`entre eux qui faisaient partie du gouvernement Soro I ont bénéficié de plus d`un mois de chômage technique quand le gouvernement avait été dissout le 12 février dernier. A peine recolle-t-on les morceaux qu`ils se mettent en congé et demain quand on ne pourra pas tenir les délais, ils viendront expliquer les raisons et solliciter une nouvelle rallonge.

Akwaba Saint-Clair

Source: Le Nouveau Reveil

Une vidéo de Seth Koko pour votre réflexion du jour

Inscrivez-vous dans la newsletter et Soyez le premier à visualiser nos prochaines vidéos.


Publié dans Désarmement RCI

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Yves de Gozo 26/08/2010 13:59



merci frère Koko ton discours est propre je n'ai rein d'autre à ajouter c'est connards de rebelles, j'espère qu'ils on des oreilles pour enttendre la profondeur de ton message. bonne
chance