Les États-Unis portent l'aide au Pakistan à 200 millions de dollars

Publié le par sethkokohongrie

Ces derniers mois, l'aide de long terme des Etats-Unis au Pakistan avait déjà été en partie réorientée vers la construction d'infrastructures.
AP/Kevin Frayer
Ces derniers mois, l'aide de long terme des Etats-Unis au Pakistan avait déjà été en partie réorientée vers la construction d'infrastructures.

Le total de l'aide d'urgence américaine pour le Pakistan dévasté par des inondations atteint désormais 200 millions de dollars, après la réaffectation de 50 millions qui étaient destinés à l'aide de plus long terme au pays, a annoncé jeudi 26 août le département d'Etat.

"Cette nouvelle tranche de 50 millions de dollars provient d'argent réaffecté" puisé dans l'enveloppe de 7,5 milliards d'aide au développement du Pakistan votée en septembre dernier par le Congrès, a expliqué le porte-parole du département d'Etat, Philip Crowley. Citant le responsable de l'agence américaine d'aide au développement (USAID) Rajiv Shah, de retour d'une visite au Pakistan, M. Crowley a indiqué que l'administration américaine allait réévaluer ses projets d'aide au Pakistan, "dont certains sont littéralement sous l'eau".

MENACES SUR LES HUMANITAIRES

A l'inverse, "des infrastructures agricoles et économiques qui faisaient déjà partie de nos projets (d'aide à long terme) vont devenir encore plus importantes dans les prochains jours et les prochaines semaines", a dit M. Crowley. Au total, la réaffectation des fonds "porte (...) l'aide des Etats-Unis au Pakistan à 200 millions de dollars, à la fois pour l'aide d'urgence et l'aide à la reconstruction", a dit M. Crowley. Ces derniers mois, l'aide de long terme des Etats-Unis au Pakistan, dont l'objectif originel était de renforcer les institutions démocratiques, avait déjà été en partie réorientée vers la construction d'infrastructures.

Le département d'Etat a par ailleurs signalé des menaces venant d'activistes armés et visant des travailleurs humanitaires étrangers engagés dans les opérations de secours. Washington, a indiqué Philip Crowley, est en contact avec le gouvernement pakistanais "pour faire tout ce que nous pouvons afin de nous assurer que notre mission de secours ainsi que les secours pakistanais puissent se poursuivre".

Le Pakistan est actuellement confronté à la plus grave crise humanitaire de son histoire, avec plus d'un cinquième du pays inondé, au moins 1 500 morts selon Islamabad, et plus de 17 millions de personnes sinistrées selon l'ONU.

Source: Le Monde.fr )))

Publié dans Diplomatie

Commenter cet article