Meurtre d'un Sénégalais à Abidjan, stupeur dans la communauté

Publié le par sethkokohongrie

Les ressortissants sénégalais vivant à Abidjan sont fatigués ; ils souffrent péniblement. Pour cela, ils demandent le soutien de l’Etat Sénégalais. Confrontés à une insécurité grandissante, les ressortissants sénégalais n’en veulent plus ; surtout avec le meurtre d’un sénégalais,ce mardi. La presse sénégalaise en parle et, un homme s’est confié à l’agence de presse sénégalaise.

Les ressortissants sénégalais ne savent pas à quel sain se vouer et, ils vivent dans une situation déplorable. Nombreux commencent à s’inquiéter de leur sécurité, compte de ce qui se passe dans le pays de feu Houphouet Boigny.
Un homme qui a joint par téléphone la rédaction de l’Agence de presse sénégalaise pour faire part de son inquiétude, a confié que la situation s’est nettement dégradée ces derniers jours.

Une information qui commence à inquiéter les familles sénégalaises qui ont des fils là-bas ; car se doutant de la survie de leurs enfants qui, selon certaines indiscrétions,sont bloqués partout.

Difficile pour certains de circuler convenablement dans les rues d’Abidjan à cause de l’insécurité
. « La situation est compliquée. On n’arrive pas à sortir du pays. Tout est bloqué’’, a fait savoir le jeune ressortissant Seydou Sy qui,estime que, Mamadou Faye, établi à Treichville, a été tué mardi, dans cette commune de la capitale économique de la Côte d’Ivoire.

Pour ce jeune ressortissant sénégalais, « la situation devient de plus en plus grave dans cette ville » a-t-il fait savoir ;il s’inquiète du sort des sénégalais qui,d’après lui, sont nombreux à Abidjan.

Selon lui,la mort de leur collègue a crée une psychose totale dans le camp des ressortissants sénégalais vivant à Abidjan.

Avant de sonner l’alerte : « Compte tenu de la dégradation de la situation marquée par l’irruption de plus en plus fréquente d’hommes armés dans les maisons, ‘’beaucoup de gens souhaitent rentrer au Sénégal’’.

Pour cela, il compte sur le soutien des autorités sénégalaises et,il pense que ces dernières ne manqueront pas de réagir rapidement pour sauver les nombreux ressortissants sénégalais vivant à Abidjan.

‘’Aujourd’hui, on n’est pas sorti. Je veux sortir, mais ça ne sent pas bon’’ dit-il.
Lui et ses camarades souhaitent revenir au bercail ;car ils n’envisagent pas de rester à Abidjan.

          Source  / Malickou Ndiaye, correspondant de koaci.com à Dakar

Commenter cet article