Ministère de la Défense Guillaume Soro - Communiqué n° 019 du 21/03/11/Pp/Cab-Pm-Md: Pour un appel à L’ONUCI, à la jeunesse ivoirienne et relativement à la situation dans l’Ouest

Publié le par sethkokohongrie

casque bleu ci

APPEL A L`ONUCI

Depuis 48 heures, les soldats pro-GBAGBO et les miliciens à sa solde ont repris à tirer les obus de mortier sur la commune d`Abobo, alors que de nombreuses personnes ont fui les quartiers d`Adjamé, Williamsville et Yopougon pour s`y réfugier.

Des dizaines de personnes ont été encore tuées ou blessées.

Pendant ce temps, que fait l`ONUCI ? Quel devrait être son rôle ?

Selon les premiers responsables de cette Institution, l`ONUCI a pour mission de protéger les populations civiles.

Mais en quoi consiste cette mission de protection alors même que Monsieur Laurent GBAGBO fait tirer des obus qui tuent ?

A toutes les autorités de l’ONUCI, Civiles comme Militaires en Côte d’Ivoire, le rubicond est suffisamment atteint, voire franchi. C’est maintenant que vous devez intervenir pour protéger les civils qui sont la cible des tueurs de Monsieur GBAGBO.

A chacune de vos conférences, vous évoquez pourtant cette mission de protection des populations civiles qui vous est dévolue. Mais à quel moment utiliserez-vous la force que le Conseil de Sécurité des Nations Unies vous a confiée ?

Des autorités politiques les plus averties de ce monde ne se sont-elles pas prononcées sur votre mandat en ces termes :

­ « La Force des Nations Unies en Côte d’Ivoire devrait jouer son rôle plus efficacement.
­ « Le mandat des Nations Unies sur place permet d’utiliser la force si des confrontations ou violences s’exercent ».

APPEL A LA JEUNESSE IVOIRIENNE

BLE Goudé, supposé Ministre de la Jeunesse, de la Formation Professionnelle et de l’Emploi, n’a pas trouvé mieux que distribuer des kalachnikov et munitions à la jeunesse ivoirienne pour tuer, violer et piller les biens des populations ivoiriennes.

Jeunes de Côte d’Ivoire, Le Premier Ministre, Ministre de la Défense, Monsieur Guillaume Kigbafori SORO, vous a déjà interpellé. En fils digne et patriote exemplaire, il le fait aujourd’hui et il continuera tant que qu’il n’aura pas atteint son objectif de vous toucher individuellement en vue d’un changement de mentalité. N’est-ce pas cela le sens de la responsabilité ?

Votre avenir ne réside pas dans l’apprentissage à l’utilisation d’une arme de guerre pour tuer. Trop de défis attendent la Côte d’Ivoire. Et ce n’est qu’avec vous, majoritairement vous, fer de lance du développement, que Son Excellence Monsieur Alassane OUATTARA, Président de la République, mènera son vaste programme de redressement et développement de notre pays.

Plusieurs d’entre vous ont des enfants. Mais quel avenir pour vous-même et ces innocents ?

Il revient au Premier Ministre, Ministre de la Défense que plus de deux cent (200) proches de Laurent GBAGBO ont obtenu des passeports bissau-guinéens. Leurs familles sont à l’abri dans les pays de la Sous-région et à Dubaï, pendant que le Colonel Major GOHOUROU Babri vous fait assassiner les ressortissants de ces pays de la Sous-région au black market d’Adjamé.

L’appel à la guerre civile et religieuse de Monsieur GBAGBO n’a pas été entendu.

Alors, le camp GBAGBO vous amène tuer, tuer et tuer.

Il revient également au Premier Ministre, Ministre de la Défense que le Député Williams ATTEBY, après vous avoir chauffé à blanc pour tuer, se trouve présentement à Paris en France. De toutes les façons, ils sont nombreux qui ont créé la chienlit, mais plusieurs d’entre eux vous ont abandonnés pour vivre dans d’autres pays avec leur famille.

Alors, jeunes de Côte d’Ivoire, ressaisissez-vous ! La fin de GBAGBO est proche. Quand il s’en ira, vous serez livrés à vous-mêmes et certainement aux tribunaux. Ressaisissez-vous ! Il vaut mieux tard que jamais.

SITUATION DANS L`OUEST

Depuis ce lundi 21 mars 2011, à 11 heures, la ville de Bloléquin est aux mains des Forces Républicaines.

Le bilan des affrontements vous sera dressé les heures à venir. En attendant, comme déjà indiqué, Bloléquin a été pillée et saccagée par les mercenaires libériens et jeunes Guérés de la région transformés en miliciens pour tuer les allogènes Sénoufos, Malinkés, Agnis Yacoubas Tagbanas, Baoulés,… et allochtones Burkinabés, Mauritaniens, Béninois, Togolais, Guinéens, Maliens, …

Marcel GOSSIO, Angèle GNONSOA, Hubert HOULAYE, Emile GUIRIEOULOU et autres peuvent-ils enfin se poser les questions suivantes :

‘‘Que faisons-nous ? Où allons-nous ? Pourquoi avons-nous fait cela ? Nos parents ont-ils droit à un tel traitement de notre part ? Mais les populations de Issia, Gagnoa, Ouaragahio, du petit village Mama, village natale de Monsieur GBAGBO, Lakota, Divo vivent tranquillement. Pourquoi avons-nous mis cette charge pesante sur la seule tête de notre si belle région, de nos seuls et pauvres parents ?’’

Angèle GNONSOA, c’est pourtant vous qui êtes profondément attachée aux valeurs culturelles ivoiriennes en générale, mais bien plus aux masques Wê en particulier. Madame, depuis Koharo, village Yacouba en plein pays Guéré dans le Département de Toulepleu jusqu’à Duékoué, les mercenaires libériens que vos frères et vous avez importés pour faire plaisir à Monsieur Laurent GBAGBO, violent vos sœurs et vos filles. Ils les tuent parfois. Ils pillent et incendient tout sur leur passage. Etes-vous préparés à rendre compte aux populations de Tahibly, Ké-Bouébo, Doké, Zéaglo, Kaadé, Guinkin, ... ?

A tous ces cadres ci-dessus cités, le Premier Ministre, Ministre de la Défense, Monsieur Guillaume Kigbafori SORO, vous interpelle encore une fois. Les Forces Républicaines de Côte d’Ivoire ont mis hors d’état de nuire tous vos mercenaires libériens qui sévissaient de Toulepleu à Bloléquin. Elles sont maintenant à pied d’œuvre pour sécuriser et rassurer les populations du reste du Moyen Cavally, c’est à dire Guiglo, Duékoué et Taï.

Il n’est pas encore tard d’abandonner le chemin tortueux que Monsieur Laurent GBAGBO vous a tracé pour vous mettre au service de la République de Côte d’Ivoire dont le Chef est depuis le 28 novembre 2010, Son Excellence Monsieur Alassane OUATTARA.

A vous, soldats des Forces Républicaines, Le Premier Ministre, Ministre de la Défense, tout en vous réitérant ses vives félicitations pour votre comportement républicain, vous exhorte à plus d’ardeur au travail pour restaurer la sécurité dans la justice, pour une paix totale et définitive dans notre pays.

Fait à Abidjan, le 21 mars 2011

P/le Ministre de la Défense
Le Porte-parole
Capitaine ALLA Kouakou Léon
   source : abidjan.net

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article