Nelson Mandela, frappé par un deuil, sera absent à la cérémonie d'ouverture

Publié le par sethkokohongrie

965377.jpgL'arrière-petite-fille de Nelson Mandela,13 ans, est morte dans un accident de la route au retour du concert inaugural du Mondial. Le chauffeur était ivre.

Nelson Mandela a renoncé à participer à la cérémonie d'ouverture du Mondial de football après la mort de son arrière-petite-fille, vendredi 11 juin, dans un accident de la route. Zenani Mandela a été tuée dans un accident de la route, tôt vendredi 11 juin, alors qu'elle rentrait du concert inaugural de la Coupe du monde de football, en Afrique du Sud. Le chauffeur de la voiture, considéré comme responsable de l'accident, a été arrêté et devrait être inculpé d'homicide, a annoncé la police sud-africaine. L'homme serait un membre de la famille selon la Fondation Mandela et était en état d'ivresse selon la police sud-africaine.

"Nelson Mandela a appris ce matin la mort tragique dans un accident de son arrière-petite-fille, Zenani Mandela, âgée de 13 ans. Il serait inapproprié dans ces circonstances qu'il assiste personnellement aux célébrations pour l'ouverture de la Coupe du monde", indique la Fondation dans un communiqué.

Lors de la cérémonie d'ouverture, prévue à 14 heures (heure de Paris), les yeux devaient être braqués vers les tribunes du stade de Soccer City, où le symbole mondial de la liberté et du pardon, Nelson Mandela, avait promis de prendre place pendant "au moins un quart d'heure".

"En ce qui concerne sa présence (à la cérémonie), c'est quelque chose que nous annoncerons ultérieurement", a déclaré le porte-parole de la Fondation Mandela, Sello Hating. "Nous devons accorder à Madiba", de son nom de clan, "et à sa famille le temps du deuil", a-t-il ajouté. "Nous sommes tous sous le choc de la mort de cette enfant." Mandla Mandela, petit fils du premier président noir d'Afrique du Sud et porte-parole de la famille, a confirmé ces incertitudes. "Nous ne savons pas encore, nous ne savons pas", a-t-il déclaré à l'AFP.

 

Un membre de la famille au volant

 

"Zenani Mandela, 13 ans, rentrait en voiture du concert de lancement du Mondial au stade Orlando lorsque l'accident s'est produit. Une seule voiture a été impliquée et personne d'autre n'a été blessée", a indiqué la Fondation Mandela dans un communiqué.

L'ancienne épouse de Nelson Mandela, Winnie Madikizela Mandela, n'était pas dans la voiture dont l'accident a coûté la vie à son arrière-petite-fille tôt vendredi, mais a été soignée à l'hôpital pour un état de choc, a encore précisé le communiqué. La police avait indiqué plus tôt qu'elle était présente dans le véhicule accidenté.

"Elle a été emmenée à l'hôpital pour état de choc" après avoir appris la mort de son arrière-petite-fille, a précisé le porte-parole de la Fondation, Sello Hating. "Elle est restée à la clinique quelques heures, puis elle est rentrée chez elle. Je peux affirmer catégoriquement qu'elle n'était pas dans la voiture", a-t-il ajouté.

"Zenani, qui avait célébré son 13e anniversaire le 9 juin, était l'aînée des enfants de Zoleka Seakamela et l'une des neuf arrière petites filles de Nelson Mandela", ajoute le communiqué de la Fondation.

 

(Nouvelobs.com avec AFP)

Publié dans News inter

Commenter cet article