Offensive des Fds: Les hommes de Mangou en ballotage

Publié le par sethkokohongrie

 

L’offense lancée par les Forces de défense et de sécurité (Fds) contre le commando invisible s’est soldée par un échec. Les hommes de Philippe Mangou ont perdu le combat.

Les combats qui ont opposé les Forces de défense et de sécurité (Fds) et le commando invisible à Abobo dans la journée de ce samedi ont tourné en faveur du second cité. Alors que des indiscrétions affirment qu’ils étaient les premiers à attaquer, les Fds ont été violemment repoussées à l’arme lourde par le commando invisible, après cinq heures de combat (12heures à 17heures). Des témoins ajoutent par ailleurs  que les hommes de Philippe Mangou (chef d’Etat major) ont fui leurs positions de la pharmacie Azur, théâtre des affrontements.

Les combats ont en revanche occasionné de nombreux morts au sein de la population. Des corps sans vie joncheraient certaines rues à proximité des lieux de combat. Quatre personnes non identifiés ont été retrouvées mortes par les passants après les hostilités sur la voie menant au 22ème arrondissement d’Angré passant par le lycée Mahou ainsi que celle reliant Abobo par le Zoo. La raclée des Fds au Dokui fait désormais du commando invisible, nouveau maître du quartier. En témoigne les patrouilles incessantes faites sur certaines voies. Un cortège de véhicules appartenant au commando invisible a été salué par la population ce dimanche matin dans les environs du carrefour Samaké. D’autres sources révèlent cependant que des avions appartenant à Gbagbo auraient largué des obus sur des populations dans certains quartiers de la commune. On dénombre également des morts à Sagbé, Anokoi etc.

        source : Wassimagnon, koaci.com Abidjan

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article