Opération «ça passe ou ça casse»

Publié le par sethkokohongrie

 

L’opération baptisée « ça passe où ça casse », par les forces armées (fds) fidèles au président Laurent Gbagbo est en cours depuis 12heures ce samedi dans la commune d’Abobo. Les combats qui se déroulent à l’arme lourde, opposent les Fds au commando du commandant "Fongnon".

Les Fds qui sont rentrées par centaines dans la commune (estimés a 600 soldats) sont repoussées par les insurgés dans le périmètre du Plateau Dokui extension où les combats se sont intensifiés entre 14heures et 16 heures. Les insurgés ont investi le quartier Anador et Coco Service et font une progression vers le Dokui où se sont retranchés les forces fidèles au président Laurent Gbagbo.

Depuis ce samedi midi, la route du Zoo menant à Abobo est devenue une zone d’insécurité permanente. Les combats s’y déroulent à l’arme lourde à la hauteur des quartiers dokui extension, Sodeci et Samaké. Les détonations des armes sont entendues sur des kilomètres par des riverains. Entre deux tirs nourris, les civils qui se retrouvent dehors pour nécessité sans doute, sont minutieusement fouillés de part et d’autres avant de retrouver leur chemin. Côté autoroute menant à Abobo, la zone est calme.

Les Chars de l’Onuci, en observateurs, sont postés devant Filtisac, au niveau de l’université Abobo Adjamé, loin du champ de bataille. Aucune exaction n’est commise sur les habitants. Mais difficile à l’heure actuelle de dresser de bilan de ces combats, qui il faut le dire, traumatisent les populations
       souce Koaci.com
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article