Panel des Chefs d’Etat sur la Côte d`Ivoire : La vérité qui va faire mal GBAGBO

Publié le par sethkokohongrie

pr-moritanie.jpgNouakchott, capitale de la Mauritanie, a abrité, hier, la réunion du Panel des Chefs d'Etat de l'Union Africaine (UA) sur la crise ivoirienne. Cette rencontre en prélude à celle de la dernière chance dans le cadre du règlement de la crise en Côte d’Ivoire qui se tiendra à partir de ce lundi, va logiquement sonner le glas de l’ancien Président, Laurent Gbagbo, et son clan qui s’agrippent au pouvoir. Mais de l’avis de plusieurs observateurs de la scène politique ivoirienne, les résultats ‘’contraignants’’ de cette dernière tentative de sortie de crise post- électorale pourraient être une pilule qui sera difficile à avaler par le camp des frontistes. Nul n’ignore qu’avant le Panel des Chefs d’Etat, l’Union Africaine avait entamé des médiations auprès du Président sortant pour qu’il cède le pouvoir. Mais ces actions de bons offices ont butté sur l’intransigeance de l’ex-Président Laurent Gbagbo qui ne veut lâcher le pouvoir qu’il a perdu. Retour sur les échecs des médiations de l’UA.

Les efforts de l’UA

C’est le président de la commission de l’Union Africaine, Jean Ping qui a ouvert cette série de médiations à Abidjan pour tenter de dénouer la crise. Mais, le médiateur africain après une journée d’intenses échanges avec les protagonistes n’obtiendra rien de Laurent Gbagbo. L’Union Africaine, qui ne va pas s’arrêter à ce premier échec va mandater le 7 décembre 2010, M. Thabo Mbeki, l’ancien Président sud-africain. Mais les mêmes causes produisant les mêmes effets, Mbeki n’arrivera pas non plus à ramener son ami Laurent Gbagbo à la raison. Le 3 janvier, C’est une mission conjointe de La Cedeao et l’UA conduite par les Présidents Yayi Boni du Bénin, Ernest Koroma de la Sierre Léone, Pedro Pires du Cap Vert et le Premier ministre kényan, Raila Odinga qui essuie un cuisant revers face à l’ancien Président. L’institution africaine, qui ne démord pas dans ses efforts, continuera de rechercher la thérapie pour cette Côte d’Ivoire malade. Ainsi Raila Odinga désigné médiateur de l’UA sera dépêché pour tenter de convaincre l’ex-Président. Mais, à l’instar de ses prédécesseurs, le chef du gouvernement Kenyan ne sera pas non plus visité par la réussite. A la veille du 16e Sommet de l’UA, c’est, M. Bingu Wa Mutharika, alors Président en exercice de l’Union Africaine qui rencontre l’ex-Président Gbagbo le 27 janvier. Face à tous ces émissaires de l’Union Africaine, Laurent Gbagbo est resté campé sur sa position à savoir, rester au pouvoir envers et contre la volonté du peuple.

Les vérités du Panel des Chefs d’Etat

L’Union Africaine au sortir de son 16e Sommet tenu du 28 au 31 janvier à Addis- Abéba, en Ethiopie, a mis sur pied, un Panel de cinq Chefs d’Etat qui devra rendre les conclusions de ses travaux et réflexions aujourd’hui. En prélude à la médiation considérée de la « dernière chance » à Abidjan à partir de ce matin, les Présidents de la Mauritanie, Mohamed Ould Abdel Aziz, Président du Panel, de l’Afrique du Sud, Jacob Zuma, du Burkina Faso, Blaise Compaoré, du Tchad, Idriss Deby Itno, et de la Tanzanie, Jakaya Kikweté étaient en concertation à Nouakchott, hier. Cette rencontre a été essentiellement consacrée à l’examen du rapport d’experts de l’UA qui étaient en visite de travail en Côte d’Ivoire, il y a quelques jours, où ils ont rencontré les protagonistes de la crise et les responsables des organisations de la société civile. Le Président de la Commission de l’Union Africaine, Jean Ping, arrivé la veille dans la capitale mauritanienne a pris part à cette réunion. Selon des indiscrétions en provenance de la Capitale mauritanienne, les décisions proposées par le Panel confirment de façon inéluctable, l’élection d’Alassane Ouattara en tant que Président de la République de Côte d’Ivoire. Le Panel proscrit tout partage du pouvoir et recommande au Président élu de former un gouvernement d’union nationale avec les cadres compétents du camp de son adversaire. Cette décision va à coup sûr sonner le glas du camp Gbagbo qui demeure toujours dans ses illusions de confiscation de pouvoir.

Le rapport des Experts du Panel exposé aux Chefs d’Etat

Ce rapport contient des propositions destinées à sortir de l'impasse politique et économique en Côte d'Ivoire qui se retrouve avec deux Présidents, l’ancien Laurent Gbagbo, désigné vainqueur par son ami Yao N’Dré, Président du Conseil constitutionnel, et le nouveau Président Alassane Ouattara, qui a obtenu 54,10 % du suffrage des Ivoiriens et a été déclaré élu par la Commission électorale Indépendante (CEI) et reconnu comme tel par la quasi-totalité de la communauté internationale. Après leur rencontre à Nouakchott, les cinq chefs d'Etat vont présenter ce rapport à MM. Laurent Gbagbo et Alassane Ouattara, avant de livrer d'ici à fin février, les solutions à la crise qui auront une valeur "contraignante" pour les deux parties.

Bakassien

Une vidéo de Seth Koko pour votre réflexion du jour

 

 

 

Inscrivez-vous dans la newsletter et Soyez le premier à visualiser nos prochaines vidéos.

Publié dans LA REVOLUTION

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article