Pdci-Rda - Rencontre de conciliation, hier : Le doyen Camille Alliali “dissipe les malentendus” entre Bédié et Banny

Publié le par sethkokohongrie

"Une rencontre de deux heures pour échanger afin de dissiper les malentendus entre deux frères", voilà comment, de manière succincte, le doyen Camille Alliali, compagnon et ministre sous plusieurs gouvernements du président Félix Houphouët-Boigny et surtout figure illustre du Pdci-Rda, résume les retrouvailles hier après-midi entre le président Henri Konan Bédié et le Premier ministre Charles Konan Banny à son domicile, sis à Cocody. " C`était un devoir pour moi, en tant que leur aîné, de les réunir, les écouter et d`essayer d`aplanir les divergences car nous sommes unis par une communauté de destin, nous avons un héritage commun à gérer. Et je crois qu`on peut déclarer positifs les résultats de ces échanges qui se sont déroulés dans la convivialité, la courtoisie et la franchise", estime le ministre d`Etat Camille Alliali que nous avons rencontré très détendu hier en début de soirée en sa résidence. D`ailleurs pour attester et souligner la bonne ambiance dans laquelle s`est déroulée cette rencontre à laquelle a également pris part le doyen Allou Konan, le ministre d`Etat Alliali a fait savoir que le Premier ministre, Charles Konan Banny, qui a précédé d`une dizaine de minutes le président Bédié est allé accueillir le président du Pdci-Rda lorsque celui-ci a franchi les portes de sa résidence. Cette rencontre n`est pas la dernière, d`autres suivront pour consolider les acquis afin de chasser définitivement les nuages de malentendus qui se sont installés dans les rapports entre les deux hommes depuis quelque temps. Au total, l`on peut retenir que les premières retrouvailles entre Bédié et Banny se sont déroulées hier après-midi, à l`abri des regards indiscrets, au domicile du doyen Camille Alliali, en présence d`un autre baron du Pdci-Rda, le député Allou Konan. Que cette rencontre a permis à chacun de vider son cœur, de se parler franchement mais fraternellement, et de convenir de la nécessité de calmer les eaux et d`œuvrer dans l`intérêt supérieur du Pdci-Rda. On peut donc le dire, la guerre des Konan, l`éventualité d`une déchirure entre les deux frères du Pdci-Rda sur laquelle beaucoup d`adversaires du Pdci fondaient leur espoir de voir le parti divisé avant la présidentielle, n`aura pas lieu. Grâce à l`intervention bien comprise et heureuse du ministre d`Etat Camille Alliali qui a parlé à ses frères cadets et qui a surtout su se faire entendre.

Akwaba Saint-Clair

Source: Le Nouveau Réveil


Publié dans News Abidjan

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article