Première édition de la Journée internationale des veuves: la Déclaration de l’Organisation des femmes actives de Côte d’Ivoire (Ofaci)

Publié le par sethkokohongrie

Dans un grand nombre de pays, de religions et de groupes ethniques, la femme se retrouve privée de ressources lorsque son mari décède. Négligée par les autorités nationales et locales, la situation de la veuve dans le monde devient de plus en plus alarmante.

L’ONU estime à 245 millions le nombre de veuves dans le monde et à 115 millions celles qui vivent dans une extrême pauvreté. Ces veuves, la plupart du temps, sont victimes de nombreuses persécutions et discriminations, et surtout victimes de violences domestiques.

Chassées de chez elles avec leurs enfants, privées des biens de leur époux décédé. Par ailleurs, plus de 500 millions de leurs enfants vivent dans un environnement hostile, où ils peuvent être victimes de violences et de maladies. D’autres sont réduits à la servitude, privés d’éducation ou deviennent des cibles privilégiées des trafiquants d’êtres Humains. Plus de 1,5 millions de ces enfants meurent avant l’âge de 5 ans. La Côte d’Ivoire n’échappe pas à cette triste réalité. Nombreuses sont les discriminations dont sont confrontées les veuves ivoiriennes et leurs enfants.

Même lorsque la loi l’interdit, les parents du défunt chassent la veuve de son foyer, saisissent sa terre, ses biens, en justifiant ces spoliations au regard de la coutume et de la loi traditionnelle. Les veuves ainsi livrées à elles-mêmes, s’enfoncent dans le cycle de la pauvreté et deviennent la cible de nombreux abus. Face à une telle situation, nombreuses sont celles qui souvent retirent leurs enfants de l’école pour les faire travailler, mendier ou se prostituer pour leur venir en aide.
Face à cet état des faits et sous l’impulsion de la première Dame Gabonaise, Sylvia Bongo ONDIMBA, l’Assemblée Générale des Nations-Unies a adopté le 21 décembre 2010 à l’occasion d’une séance plénière (résolution 65/189) la « Journée Internationale des Veuves » le 23 juin de chaque année.

Selon M. Ban Ki-Moon, Secrétaire General de l’ONU « La mort est inévitable, mais nous pouvons réduire les souffrances des veuves en améliorant leur statut social et en les aidant lorsqu’elles en ont besoin. Ainsi, nous contribuerons à promouvoir l’égale et pleine participation de toutes les femmes au sein de la société. Ces mesures aideront à mettre fin à la pauvreté et à promouvoir la paix dans le monde. »

Aujourd’hui, jeudi 23 juin 2011 où le monde entier célèbre pour la première fois la journée internationale des veuves dont le thème est : « Agissons ensemble pour les veuves » ; cette journée est l’occasion de reconnaitre la situation difficile des veuves et de leurs enfants afin de rétablir leurs droits et réduire la pauvreté de ces dernières par leur autonomisation.

Cette journée de ce fait interpelle les organisations de la société civile, les gouvernants nationaux et internationaux à consentir d’avantage d’efforts pour assurer la promotion et la protection des droits de la femme, particulièrement ceux de la veuve.

C’est pourquoi l’Organisation des Femmes Actives de Côte d’Ivoire invite les autorités politiques et administratives ivoirienne, les organisations de la société civiles à :
- Prendre des décisions abondant dans le sens de la législation en vue de la protection des femmes veuves contre certaines pratiques humiliantes et regrettables de nos traditions et coutumes
- Veiller à l’application stricte des lois en faveur de la femme, particulièrement les veuves.
- Garantir davantage les droits des veuves et leurs enfants pour permettre leur bien être et leur épanouissement total.
- Informer et sensibiliser les communautés et le grand public sur les droits de la veuves et de ses enfants.
- Appuyer la mise en œuvre de mesures améliorant les conditions de vies des veuves et de façon continue et durable.
- Lutter contre les mauvaises pratiques qui participent à l’aliénation de la femme en général, moteur du développement social.

Fait à Abidjan le 23 juin 2011

La Présidente Nationale
SANGARE Namizata

Une vidéo de Seth Koko pour votre réflexion du jour  

 

Inscrivez-vous dans la newsletter et Soyez le premier à visualiser nos prochaines vidéos

Commenter cet article