Situation post électorale:division au sein des FDS –pro Gbagbo.Des images archives pour rassurer les ivoiriens.

Publié le par sethkokohongrie

Philippe Mangou
Mangou.jpg

Situation post électorale : division au sein des FDS –pro Gbagbo.

Des images archives pour rassurer les ivoiriens.

La situation militaire ces temps ci semble défavorable à M Laurent Gbagbo dans la capitale économique Abidjan :alors que les combats progressent vers l’intérieur de la ville ,notamment à Adjamé, Angré ,Yopougon où des tirs ont été entendus à la résidence du CEMA Philippe Mangou ,la RTI sort dans son journal de 20 h ,des images d’archives pour rassurer les partisans pro Gbagbo sur une cohésion sans faille entre le président sortant et ses généraux notamment Philippe Mangou.

Les images présentées hier à la RTI montrant une réception de tous les généraux par l’ex –président se sont dévoilées d’elles mêmes : une trentaine de secondes voir moins et des images commentées par la speakerine Laurence Sautier ; des images déjà vues après l’investiture par M Yao Paul N’dré président du conseil constitutionnel, directeur de campagne du candidat Gbagbo à Divo lors de la campagne présidentielle, de son bras droit. Cette grosse farce vite découverte par les téléspectateurs, a déçu plus d’un et renforcé l’information selon laquelle ,le Général Mangou se serait démarqué du camp Gbagbo pour M. Alassane Dramane Ouattara ,élu président et reconnu par toutes les communautés internationales(CEDEAO,UA,UE,ONU,OIF ) après la supervision par des observateurs nationaux et internationaux.
Selon des sources, Mangou aurait donné l’ordre aux combattants pro ADO de sécuriser sa famille prise en otage par les pros Gbagbo avant toute déclaration demandant le départ du président sortant.

Il apparait désormais clair, que cette crise qui a pris des allures de guerre de communication, est en train de tirer vers sa fin car l’étau se resserre davantage autour de Gbagbo qui s’adressera aux ivoiriens. 
                 Source / KOACI.COM

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article