Tournée du président du rdr dans la vallée du bandama - Alassane Dramane Ouattara à Niakara: “Maintenant, c’est le tour d’ADO de diriger la Côte d’Ivoire”

Publié le par sethkokohongrie

ADO_Katiola.JPGPour une apothéose, c’en fut vraiment une. Au cours de son dernier meeting hier à Niakara, le président Alassane Dramane Ouattara s’est voulu très clair en ce qui concerne son destin à la tête de la Côte d’Ivoire. Il affirme que le moment est venu pour lui de gérer la Côte d’Ivoire. Parce que, selon lui, ceux qui dirigent actuellement les Ivoiriens ont échoué. «On a maintenant fait le tour. Il y a des gens qui, dans l’opposition, ont promis monts et merveilles aux Ivoiriens. Ils sont arrivés au pouvoir, on a vu leur incapacité et leur incompétence. Maintenant, c’est le tour d’ADO de diriger la Côte d’Ivoire», a-t-il lancé. Pour le président du RDR, cette éventualité passe nécessairement par l’élection présidentielle du 31 octobre prochain. C’est pourquoi, après avoir remercié les populations de Niakara pour les bénédictions faites pour qu’il soit candidat, il leur a confié sa candidature. «Bientôt, l’élection présidentielle aura lieu. Je vous demande de faire en sorte qu’à cette élection, ADO soit élu au premier tour», a-t-il plaidé. Pour le candidat du RDR, il y a d’autant urgence que cela fait dix ans que les Ivoiriens souffrent. Partout où il est allé en Côte d’Ivoire, le président Alassane Dramane Ouattara a rappelé aux uns et aux autres qu’il n’a vu que misère et désolation. «Nous avons parcouru plus 20 mille km pour porter notre message d’espoir. Partout, j’ai vu la souffrance de nos populations. Les écoles sans toit, les hôpitaux sans équipement, les jeunes au chômage etc. Mais je viens vous dire que cette situation ne peut plus durer», a-t-il martelé. Avant de demander aux populations de Niakara, au cours de la prochaine campagne électorale, de ne pas prêter l’oreille aux chants de sirène de la refondation qui ne peut rien apporter à la Côte d’ivoire et aux Ivoiriens. «Quand on n’a pas pu faire quelque chose en dix ans, ce n’est pas en 5 ans qu’on va le faire. Ils viendront pour vous distribuer de l’argent. Prenez-le, car c’est votre argent. Mais moi je vous dis de voter ADO», a-t-il conseillé. L’ancien Premier ministre de Félix Houphouët-Boigny dit ne pas vouloir le pouvoir pour le pouvoir. Mais pour remettre la Côte d’Ivoire au travail. «Le 31 octobre est une date décisive. Je vais vous dire de voter pour le travail. ADO vient pour remettre les Ivoiriens au travail. Je l’ai fait de 90 à 93 et je le ferai à nouveau», a-t-il promis. Mais non sans poser une condition : « Je vous demande de ne pas porter à nouveau à la tête de l’Etat, les refondateurs. Ce sont des beaux parleurs qui ne peuvent pas poser de bonnes actions». Le président du RDR a rappelé aux jeunes et aux femmes qu’il est celui qui peut leur donner du travail. Et ce, à travers les fonds d’aide pour développer l’entreprenariat privé. En outre, selon le candidat du RDR, les 107 milliards de FCFA prévus en 5 ans pour le développement de la région dont fait partie le département de Niakara, permettront de construire, d’initier de grands projets, notamment au plan de la santé, de l’éducation, des infrastructures routières, hydraulique et de l’énergie. Au niveau de la santé, le président Ouattara prévoit, non seulement, de rénover l’hôpital de Niakara, mais également de construire des centres de santé. Il prévoit dans ce domaine aussi l’équipement des centres de santé en médicament et en ambulance ainsi que la prise en charge des malades du sida et des parturientes. Au niveau de l’éducation, le mentor des Républicains propose, s’il est élu, de construire de nouvelles écoles et de restaurer celles déjà existantes. Pour lui, l’objectif visé est d’augmenter le taux d’alphabétisation qui a diminué à cause des longues distances que doivent parcourir les enfants en âge d’aller à l’école. «J’instaurerai l’école gratuite jusqu’à l’âge de 15 ans, c’est-à-dire jusqu’au BEPC», a-t-il également précisé. Au niveau des infrastructures de base, le candidat du RDR s’est engagé à construire de nouvelles routes, à reprofiler celles qui existent déjà pour permettre aux paysans de mieux acheminer le fruit de leur travail aux lieux de distribution et de vente. Dans le domaine agricole, il entend créer, dans la région, une caisse unique pour la distribution et la commercialisation du coton et de l’anacarde afin de mettre fin à la corruption galopante qui a cours actuellement dans le secteur. « On ne peut pas continuer d’arnaquer nos parents. Cette corruption est inadmissible», a-t-il tonné. Car pour lui, c’est grâce aux paysans que la Côte d’Ivoire est ce qu’elle est. Au niveau de l’hydraulique et de l’électricité, le docteur Alassane Dramane Ouattara prévoit d’installer de nouvelles pompes villageoises, de réparer celles qui sont en panne et d’installer de petites unités de production d’électricité en vue de pourvoir en électricité tous les villages de 500 âmes de la région. Pour ce projet ambitieux, l’ancien directeur général adjoint du FMI a rappelé qu’il a les moyens de le mettre en œuvre. « Pour faire cela, j’en ai l’expertise. Je suis à la fois banquier et financier. Trouver de l’argent, c’est mon métier. Je l’ai fait de 90 à 93 où j’ai fait venir plus de 100 milliards en Côte d’Ivoire. Je le referai», a-t-il rassuré. Aux chefs, il a promis d’inscrire leur statut dans la nouvelle Constitution s’il est élu pour leur permettre d’avoir les moyens de mener à bien leur mission auprès des populations. Pour bien mettre donc en œuvre ce vaste chantier, le candidat du Rassemblement des Républicains a demandé aux populations de Niakara de lui accorder 5 ans pour transformer la Côte d’Ivoire. «Je demande votre soutien. Je vous demande 5 ans pour redresser la Côte d’Ivoire et pour remettre les Ivoiriens au travail», a-t-il plaidé pour terminer. Une doléance qui, apparemment, n’est pas tombée dans les oreilles de sourds à en entendre les applaudissements nourris de la population sortie nombreuse pour l’écouter.

Jean-Claude Coulibaly (Envoyé spécial)

Source: Le Patriote

Une vidéo de Seth Koko pour votre réflexion du jour

 

Inscrivez-vous dans la newsletter et Soyez le premier à visualiser nos prochaines vidéos.

Publié dans News Abidjan

Commenter cet article