Un forcené tue 12 personnes dans le nord de l'Angleterre

Publié le par sethkokohongrie

uk.jpgUn homme armé a tué au moins douze personnes mercredi dans le Lake District, région touristique du nord de l'Angleterre, avant que la police ne découvre un corps qu'elle croit être celui du meurtrier. Lire la suite l'article

Vingt-cinq personnes ont également été blessées, dont trois sont dans un état critique. Les victimes ont été retrouvées dans trente endroits distincts.

Randonneurs et touristes, nombreux dans cette région proche de l'Ecosse, avaient été priés de ne pas sortir et d'observer la plus grande vigilance à la suite d'informations sur une série de meurtres commis dans plusieurs localités du comté de Cumbrie.

Après une vaste chasse à l'homme, les policiers ont retrouvé le corps du tueur présumé, un chauffeur de taxi de 52 ans du nom de Derrick Bird, près du village de Boot, dans la vallée d'Eskdale, très prisée des randonneurs. La police suppose qu'il s'est donné la mort.

"Je confirme que nous avons découvert un corps dans un secteur boisé de Boot, dont nous pensons qu'il s'agit de M. Bird, avec une arme à feu", a indiqué Stuart Hyde, n°2 de la police du comté.

"Nous n'en sommes qu'au tout premier stade de l'enquête et nous ne sommes pas en mesure de réellement comprendre les mobiles ou d'établir s'il s'agissait d'une attaque préméditée ou aveugle."

UNE LÉGISLATION ASSEZ STRICTE

Les actes de ce genre sont rares en Grande-Bretagne, où la législation sur le port d'armes à feu est assez stricte.

En 1996, un homme armé avait massacré 16 enfants et leur professeur dans la ville écossaise de Dunblane. En 1987, un homme avait abattu 16 personnes à Hungerford, dans le sud de l'Angleterre.

La tuerie de Dunblane avait conduit au vote de nouvelles lois interdisant la possession par des civils d'armes de poing et exigeaient une licence délivrée par la police pour les autres types d'armes. Les chiffres du gouvernement montrent que le nombre de licences pour des fusils de chasse s'établissait à 1,37 million en mars 2009.

Les coups de feu ont commencé mercredi matin à Whitehaven, localité côtière où travaillait Derrick Bird.

Selon Lorraine Rimmer, employée d'une entreprise de taxis, Bird aurait ouvert le feu sur trois autres chauffeurs de taxi à la suite d'une querelle, tuant l'un d'entre eux tandis qu'un autre était ensuite hospitalisé en unité de soins intensifs.

"Il s'est querellé hier matin avec un chauffeur de taxi et cela a continué aujourd'hui. Il a absolument pété les plombs", a-t-elle dit à Reuters. "C'était un genre de solitaire qui ne parlait pas à grand monde."

Traqué pendant trois heures par la police, le forcené semble avoir abandonné sa voiture et traversé à pied des secteurs fréquentés par des randonneurs.

Sean King, patron de pub, a dit avoir été averti par des policiers que le forcené se dirigeait vers son établissement au village de Boot, qui ne compte que quinze habitants, ajoutant que des hélicoptères survolaient le secteur.

Il a précisé que le corps de Bird semblait avoir été retrouvé à 200 mètres environ de son pub.

Le Premier ministre David Cameron a assuré la population locale que le gouvernement fournirait toute l'aide possible.

Version française Jean-Loup Fiévet, Philippe Bas-Rabérin et Jean-Stéphane Brosse

Source: Reuters

Publié dans Europe

Commenter cet article