“Un homme, une vision” de Hanny Tchelley : Le regard du Dr Malick Coulibaly

Publié le par sethkokohongrie

Lundi 30 mai 2010 – Salle François Lougah du palais de la culture / « African Queen Productions » et sa Directrice Hanny Tchelley convient le public ivoirien à la grande première mondiale de « Un homme, une vision », le long métrage documentaire retraçant la vie du Président Laurent Gbagbo .

IM.jpg

Il n’a pas boudé son plaisir, lundi, au Palais de la culture, lors de la grande première du film documentaire «Un homme, une vision», sur le Chef de l’Etat, Laurent Gbagbo, réalisé par Hanny Tchelley et produit par Abderrahmane N’Diaye. Le directeur national de campagne du Président de la République, Malick Coulibaly a, en effet, salué la justesse de la production et l’opportunité qu’elle lui offre pour «vendre» son candidat aux populations : «je félicite Hanny Tchelley et son équipe pour la réalisation d’une telle œuvre.

Ce film documentaire entre dans la droite ligne de notre campagne pour Laurent Gbagbo.» Pour la réalisatrice Hanny Tchelley, ce film est un documentaire historique pour rendre compte du courage politique et du rêve d’un homme. Le producteur de ce long métrage documentaire (il dure 1h40 mn), Abderrahmane N’Diaye a lui indiqué que «le film retrace en effet, le parcours exceptionnel d’un homme, Laurent Gbagbo, qui se confond avec l’histoire post-coloniale de son pays.» Avant d’ajouter : «Ce documentaire est un devoir de mémoire pour la jeunesse ivoirienne mais, aussi africaine, et un hommage à une génération d’hommes et de femmes post-indépendance qui, au prix du sacrifice de leurs études, leurs carrières, et parfois leurs vies, ont osé et ont su défendre leurs idées, et les faire triompher sans violence, pour une Afrique démocratique et sans complexes.»

«Un homme, une vision» met en exergue, les relations très complexes entre les pouvoirs issus de la colonisation, et une opposition naissante, mais déterminée à réaliser l’alternance démocratique qui n’aurait pas eu lieu sans le courage, la détermination et l’amour de la patrie d’hommes tels que Laurent Gbagbo. A cet effet, le documentaire prend en compte la lutte du Président de la République, depuis la clandestinité jusqu’à la crise ivoirienne en passant par son accession à la magistrature suprême en 2000.

Soulignons qu’au dire de la réalisatrice et du producteur, le film fera le tour du monde.

Issa T. Yéo

Une vidéo de Seth Koko pour votre réflexion du jour.

Inscrivez-vous dans la newsletter et Soyez le premier à visualiser nos prochaines vidéos.

Publié dans Devoir de mémoire

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article