Une relation spécifique (Par Lin Joël NDEMBET envoyé spécial)

Publié le par sethkokohongrie

Gabon-p.JPGPARIS (AGP) - Le président Ali Bongo Ondimba a regagné Libreville dans la nuit de jeudi 14 au 15 juillet, de retour de Paris où il a été convié, avec douze autres chefs d’Etat d’Afrique francophone, à la fête nationale française par Nicolas Sarkozy.

Dans la capitale française, le chef de l’Etat gabonais et ses homologues ont été les hôtes à déjeuner du président français, la veille de la grande parade militaire sur les Champs Elysées. Les troupes africaines des treize pays, ex-colonies françaises, dont la Garde d’honneur gabonaise, ont ouvert le traditionnel défilé militaire sous les ovations des milliers de personnes massées le long de cette avenue.

Le président de la République, accompagné de son épouse Sylvia Bongo Ondimba, a eu des échanges avec plusieurs de ses pairs. Nicolas Sarkozy qui s’est réjoui de la présence des dirigeants des anciennes colonies qui célèbrent cette année 2010 le cinquantenaire de leurs indépendances. Pour la France, honorer les soldats africains qui ont combattu pour leur liberté et manifester la reconnaissance pour le sang versé durant les deux dernières guerres mondiales étaient le but.

A cette occasion, Nicolas Sarkozy a réaffirmé l’engagement de Paris aux côtés des Etats africains, en maintenant son aide au développement, soutenant les efforts de développement dans plusieurs domaines, notamment la Formation des jeunes, l’appui au maintien de la paix et la sécurité. Son action s’inscrit dans le cadre d’un nouveau partenariat. La France et l’Afrique ayant une relation spécifique et privilégiée, celle-ci porte la coopération multiforme avec les différents Etats. Avec le Gabon, en dehors des multiples accords, conventions et protocoles d’accords, il y a eu des flux d’aides importants en matière de gouvernance, de sécurité et de renforcement des capacités.

Au plan économique et commerciale des appuis à travers des fonds d’aide dans les secteurs des micro-projets, modernisation de la pêche artisanale, enseignement supérieur, forêts et environnement, éducation, santé, infrastructures, assistance technique, santé, sociale, sport, culture, pour ne citer que ces aspects ont été mis en place. Le président gabonais a, comme à son accoutumée, saisi ce court séjour pour rencontrer des patrons d’entreprises et hommes d’affaires. Ce fut le cas, notamment, du président directeur général d’EDF, Proglio, résolu à soutenir le Gabon dans sa volonté de développer le secteur de l’énergie.

www.agpgabon.ga/show_exclusif.php?IDExcl=1625

Une vidéo de Seth Koko pour votre réflexion du jour

Inscrivez-vous dans la newsletter et Soyez le premier à visualiser nos prochaines vidéos.

Publié dans News inter

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article