Côte d’Ivoire / L’ONUCI explicite son role dans l’acheminement des procès verbaux du scrutin présidentiel

Publié le par sethkokohongrie

KOULe Chef de la Division de l’Assistance Electorale (DAE), Ahmedou El Becaye Seck, a insisté jeudi 18 novembre à Abidjan, sur le rôle précis de l’Opération des Nations unies en Côte d’Ivoire (ONUCI) dans le rapatriement et l’acheminement des procès verbaux (PV) du scrutin présidentiel.

Cette Opération de rapatriement et d’acheminement (ORA) est l’un des trois grands axes majeurs de la chaine de transport du matériel électoral assuré par l’ONUCI, a ajouté M Seck, au cours du point de presse hebdomadaire de la mission. A l’aide d’un schéma pyramidal de trois niveaux, distribué aux journalistes, le Chef de la DAE, a expliqué d’une façon méthodologique, les contributions et le rôle exact de la mission onusienne à chaque étape du processus du transport des PV.

L’ONUCI intervient en soutien et au compte de la Commission électorale indépendante (CEI) à transporter les PV agrégés à partir des 326 commissions locales, sous-préfectorales, vers les 70 commissions départementales dans un premier temps et ensuite vers les 19 commissions régionales, a précisé le Chef de la Division de l’Assistance électorale. A ce niveau, a-t-il fait remarquer, l’ONUCI met à disposition tous ses moyens aériens et terrestres pour convoyer les PV des régions à la CEI centrale pour une tabulation faite par l’institution nationale.

M Seck a rappelé que ce schéma avait été utilisé pour le premier tour du scrutin. « Rien n’a changé, l’ONUCI intervient dans les strates territoriales de recensement du vote, la CEI a la responsabilité du transport des PV et l’ONUCI met à sa disposition des moyens en suggérant que le convoyage des PV se fasse en présence d’un superviseur attitré de la CEI», a-t-il souligné.

Cependant, le Chef de la DAE a indiqué que des mesures exceptionnelles allaient être reconduites par l’ONUCI pour aider la CEI à rapatrier les PV individuels des bureaux de vote d’Abidjan et du département de Bouaké. Lors du premier tour, l’ONUCI avait aidé la CEI à rapatrier des PV à partir des lieux de vote inaccessibles. « Certains de ces lieux de vote se trouvent en zone forestière et le long de la frontière avec le Libéria et cette mesure spécifique avait été exécutée pleinement », a noté M Seck. Dans la même veine, il a encouragé la CEI et tous les acteurs intervenant dans le processus, à mettre en œuvre les itinéraires figurant dans le plan d’ensemble de rapatriement du matériel électoral afin d’éviter les retards dans l’acheminement des PV. « Si ce plan est mis en œuvre, si les uns et les autres acceptent que chacun joue son rôle au lieu et à la place qui sont les siens, il y aura moins de difficultés », a estimé M Seck.

Auparavant, le Chef de la DAE avait annoncé que l’ONUCI assurerait dès demain le transport des isoloirs et des scellés, à partir des bases de Yamoussoukro et de Vridi vers l’intérieur du pays. La seconde manœuvre, quant à elle, va porter sur la mise en place des imprimés et de l’encre indélébile, a-t-il poursuivi indiquant que sa mise en œuvre allait commencer incessamment. Selon M Seck, un accent particulier devrait être mis sur l’impression des stickers et sur la finalisation des bons-à-tirer.

Avant l’intervention de M Seck, le porte-parole de l’ONUCI avait fait le point des activités de sensibilisation multiforme de l’ONUCI au profit des populations de Korhogo, Daloa, pour un environnement apaisé avant pendant et après les élections. A Divo, cette sensibilisation va se traduire par l’organisation ce jour d’un tournoi de football sur le thème : « ”Ensemble nous jouons au football pour un second tour du scrutin présidentiel apaisé », qui verra les partis politiques fondus dans deux formations aux côtés d’une équipe de la société civile et d’une autre des Forces Nouvelles. Les femmes seront aussi à l’honneur notamment les épouses des gendarmes joueront contre la société civile.

M Touré a également annoncé une rencontre de réflexion sur le rôle central des médias pour un scrutin présidentiel réussi, avec la participation du Ministre de la Communication, Ibrahim Sy Savané et du Représentant spécial du Secrétaire général des Nations Unies pour la Côte d’Ivoire, YJ Choi, le mardi 23 novembre. Cette rencontre est organisée par l’ONUCI en collaboration avec le ministère de la Communication, les organes de régulation des médias – le Conseil National de la presse (CNP), le Conseil National de la Communication Audiovisuelle (CNCA) et les organisations professionnelles du secteur. Elle vise à renforcer ses activités de sensibilisation des médias, en vue du maintien et de la préservation d’un environnement électoral apaisé, a souligné le porte-parole.

L’Union Nationale des Journalistes de Côte d’Ivoire (UNJCI) et l’Union des Radios de Proximité (URPCI) participent aussi à la campagne de sensibilisation de l’ONUCI pour la préservation d’un environnement électoral apaisé à l’intérieur du pays, notamment à Daloa, Katiola, Korhogo et San Pedro à travers la couverture des rencontres avec les populations initiées par l’ONUCI, a conclu M Touré.

SOURCE : Mission of UN in Côte d’Ivoire

Une vidéo de Seth Koko pour votre réflexion du jour

 

 

Inscrivez-vous dans la newsletter et Soyez le premier à visualiser nos prochaines vidéos.

Publié dans News Abidjan

Commenter cet article