Gadio accuse Gbagbo

Publié le par sethkokohongrie

Cheikh Tidiane Gadio (ph)

:: Article de la rédaction de Koaci.com au Sénégal::

« Je connais Laurent Gbagbo très religieux.Ils prieront avec lui,avant de le prier de quitter le pouvoir ».Ses propos sont de Cheikh Tidiane Gadio,l’ancien ministre des affaires étrangères du Sénégal ; il accuse le président ivoirien sortant Gbagbo d’avoir utilisé des intellectuels sénégalais pour inonder la presse sénégalaise de contributions. L’ancien ministre de la République du Sénégal soutient haut et fort qu’il détient des preuves tangibles.

L’ancien ministres des affaires étrangères du Sénégal Cheikh Tidiane Gadio a rencontré la presse,hier ; il est largement revenu sur la situation en Côte d’Ivoire qu’il qualifie très dramatique.Il invite la communauté internationale à trouver une issue heureuse au conflit ivoirien qui dure depuis longtemps.Pendant ce temps, les civiles continuent de mourir ;pourtant ils sont pour rien du tout. « Je connais Gbagbo très religieux. Ils prieront avec lui,avant de le prier de quitter le pouvoir » a fait savoir Monsieur Gadio,lors de sa rencontre avec la presse nationale et internationale,hier,dans un endroit de la place à Dakar. Dans son speech,l’ancien ministre de la république a accusé le président sortant ivoirien qui,selon lui,mène en ce moment des coup-bas. « Des intellectuels africains ont défendu Gbagbo. Certains sont même des lobbyistes payés par ce dernier. Des sénégalais parmi eux inondent la presse de contributions de plus d’une page » a laissé entendre M.Gadio . A-t-il réellement des preuves pour défendre ses arguments ? L’ancien ministre des affaires étrangères du Sénégal répond par l’affirmative en indiquant haut et fort qu’il détient des preuves tangibles. Pour cela, il estime qu’ils sont payés et, il promet d’apporter au besoin les éléments. « En dehors des 200 soldats, il y’a autour du palais de Cocody 1000 miliciens qui ne savent pas tenir une arme. Ils sont utilisés comme boucliers humains » a laissé M.Gadio. A entendre ses propos,M.Gadio veut dire que le président sortant ivoirien veut tout simplement tromper l’opinion nationale et internationale. Sur un autre registre,Gadio salue l’appel lancé par Ouattara, le président reconnu par la communauté internationale.

Avant de poursuivre : « Gbagbo n’acceptera jamais de signer la lettre reconnaissant Ouattara comme étant le président élu démocratiquement ».
  source KOACI

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article