La Société Civile Ivoirienne : «l’UA incapable de régler les conflits sur le continent ?! Seth Koko interviendra dans une vidéo le 8 /03 /2011.»

Publié le par sethkokohongrie

Seth koko invité par le RHDP FranceL’Union Africaine (UA) a été créée non-seulement  pour rivaliser avec les autres organisations internationales de développement et de maintien de la paix dans le monde,  mais surtout pour démontrer au monde entier la capacité des dirigeants africains à promouvoir la démocratie, la solidarité et le partage équitable des biens de leurs pays respectifs avec leurs populations.

Ceci pour la dignité et la prospérité du continent africain.

Malheureusement, depuis la création de cette organisation, nous n’avons jamais connu la fierté de voir l’Union Africaine régler un conflit ; qu’il soit économique, social, politique ou militaire.

Le bilan de notre UA  est médiocre jusqu’à ce jour alors que cette organisation existe grâce aux cotisations des contribuables africains. Les échecs de ses médiations se cumulent de pays en pays, entrainant ainsi la mort et l’appauvrissement des filles et fils du continent.

Devant  l’incapacité constatée de l’Union Africaine, et en particulier de celle du panel des chefs d’Etats à écourter la souffrance des populations ivoiriennes,

Nous, ivoiriens et ivoiriennes, rassemblés au sein de l’Alliance Citoyenne de la Société Civile Ivoirienne (ACSCI), condamnons la décision du  Conseil de paix et de sécurité (CPS) de l`UA,  qui accorde un mois supplémentaire au panel des chefs d`Etats africains, chargés de rendre des décisions contraignantes aux principaux protagonistes de la crise ivoirienne.

Nous attirons l’attention d’Amnesty international, de Human Rights Watch, de Reporter Sans Frontière, du conseil des droits de l’homme de l’ONU, de l’Union Européenne, de la Cour Pénale Internationale, du conseil de paix et de sécurité de l’ONU, de la CEDEAO et en fin, du Secrétaire Général des Nations Unies, que ce délais supplémentaire d’un mois accordé au panel ne pourra qu’enfoncer notre pays dans une guerre civile. « Le temps joue contre la Côte d’Ivoire, au regard du drame qui s’y joue aujourd’hui. »   

Mandatons Mr Seth Koko, Leader d’opinion et Président de notre cellule de réflexion pour la démocratie et le développement de la Côte d’Ivoire, à intervenir dans une vidéo le mardi 08 mars 2011, afin de donner  la position de l’ACSCI aux populations ivoiriennes.

Fait à Paris le 2 mars 2011

Pour la Présidence de l’ACSCI

Seth Koko  

  Des vidéos anciennes et récentes de Seth Koko pour votre réflexion du jour  

 

 

 

 

Inscrivez-vous dans la newsletter et Soyez le premier à visualiser nos prochaines vidéos.

Publié dans Notre devoir

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article